Des travaux pour améliorer et sécuriser la distribution d’eau

L’eau est la ressource naturelle indispensable à notre quotidien. La préserver est donc un enjeu vital de développement durable afin d’en garantir la qualité et d’éviter l’épuisement des réserves.

En accord avec l’ARS (Agence Régionale de Santé), responsable du contrôle sanitaire des eaux distribuées, la commune a décidé d’améliorer la qualité de son réseau et d’en sécuriser la distribution, en engageant deux chantiers importants, qui vont pérenniser nos infrastructures pour les 20-30 ans à venir.

Deux grands chantiers démarrent dès maintenant :

  • La pose de débitmètres de sectorisation

Pour assurer une meilleure surveillance du réseau et faciliter la détection d’éventuelles fuites sur les canalisations, l’installation de 5 débitmètres permanents est prévue entre le 17 septembre et le 5 octobre. Ils seront positionnés chemin de Saint Cyr en Val (CV6), route de Marcilly, route de La Ferté, route de Jouy et route d’Olivet. Ces débitmètres devraient nous permettre d’anticiper à terme nos besoins et de les adapter en fonction des évolutions de la commune. Ces travaux impliqueront des coupures d’eau d’environ une demi-journée par secteur, le temps de procéder à leurs branchements sur les canalisations existantes. Une information sectorisée sera distribuée dans les boîtes aux lettres dans les jours précédant les coupures.

  • La remise en état du château d’eau

Les différents diagnostics réalisés concernant le château d’eau ont permis de déceler plusieurs dysfonctionnements. Bien que sans dangers pour le consommateur, ils nécessitent la mise en œuvre de travaux de rénovation, de mise aux normes et de sécurité, destinés à garantir la qualité de notre eau :

  • Tout d’abord, la réfection de l’étanchéité de la coupole et de la cuve
  • Le remplacement de tous les équipements d’accès à la cuve (escaliers, trappes, plateformes) et des équipements de sécurité (filets de protection, éclairage, garde-corps, ligne de vie)
  • Le renouvellement des équipements hydrauliques (canalisations, vannes, conduites)
  • La modernisation du système de chloration
  • Le ravalement complet du château d’eau.

La durée approximative de ces travaux s’élèvera environ à 3 mois, période pendant laquelle la distribution en eau potable sera assurée sans interruption et à pression constante grâce à un réservoir d’eau provisoire de 120 m3, positionné derrière le château d’eau. Ce dispositif est doté d’une protection anti-intrusion conforme au plan Vigipirate et équipé d’une télésurveillance.

Le ravalement de l’édifice sera entrepris au printemps 2019.

Malgré toutes les précautions prises pour assurer la continuité du service, il est possible que quelques perturbations mineures soient constatées.

Retour aux actualités